Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mois Après Mois

9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 16:36
       Il y  a quelques jours, Juliette nous a proposé de raconter ce que nous inspirait cette photo.




      J’ai pensé « ce sera facile, vite écrit, vite publié ! ». Mais à y regarder de plus près, que pouvais-je bien vous raconter sur ce banc un peu défraîchi et à la peinture écaillée ? Il n’avait pas l’air très intéressant ce banc…
      J’en étais là de mes réflexions, devant mon écran, plongée dans mes pensées quand soudain une drôle de voix retentit… Je regardais partout. Il n’y avait personne autour de moi ni dans la maison. Pourtant la voix insistait et m’appelait. Elle semblait venir de l’autre côté de l’écran…

      « Eh oh ! Eh, toi ! Oui, toi ! Toi qui me regarde de l’autre côté de la photo, de l’autre côté de l’écran ! Je vois à ton air dépité que tu te demandes ce que tu vas bien pouvoir écrire sur moi, ce que tu vas bien pouvoir tirer de cette photo.
       Tu t’imagines sans doute que je ne suis qu’un pauvre banc un peu décati, plutôt moche, à la peinture écaillée. Tu penses que je ne suis qu’un simple banc inutile, à la vie bien triste et bien terne, un banc sans intérêt, un banc sans passé ni avenir…
        Pourtant des histoires, j’en connais plein : des belles, des tristes, des gaies, des qui terminent bien, des qui finissent mal.
        Si tu viens à moi, je pourrai te dire ce qui fait la vie d’un banc. Je pourrai te raconter des centaines et des milliers de paires de fesses qui se sont reposées sur moi. Les gros derrières des vieilles rombières et les petits popotins des bambins en couches malodorantes. Celles, fermes et rebondies, des jeunes filles en mini-jupe et celles aux muscles d’aciers des athlètes essoufflés et fatigués. Celles, fidèles, des vieux amoureux qui sont deux, puis un, puis un jour ne reviennent plus jamais ou celles, fougueuses, des jeunes amoureux qui reviennent tous les jours mais jamais avec le même ni jamais avec la même. Celles, maigres et frileuses, des pauvres hères sans-logis et celles, emmitouflées et bien nourries, des bonnes gens d’ici. Celles, à la rigueur tout militaire des uniformes de la maréchaussée ou celles aux charmes à peine vêtus des dames de petite vertu.
       Je pourrais t’en raconter bien d’autres encore si tu venais ici t’assoir et m’écouter. Alors, viens-tu ??? »

       Surprise, abasourdie mais surtout curieuse, je m’approchais tout doucement de l’écran, je l’effleurais, je le touchais presque, quand... Une sonnerie retentit et je me suis réveillée, bien au chaud dans mon lit. J’avais donc du rêver…
       Mais dans ma tête résonnaient des milliers d’histoires que je ne pourrai jamais vous raconter ici.
      Des milliers d’histoires de fesses, de croupes, de popotins, de derrières, de fessiers, d’arrière-trains, de lunes, de fonds, de fions, de derches, de postérieurs, de noix, de brioches, de croupions, de séants…
      Des histoires où l’on en rencontre des gros ou des tous petits, des beaux et des laids, des gras ou des maigres, des tous nus et des qui sentent mauvais ou d’autres encore bien lavés, des ramollis et d’autres bien rebondis, certains habillés de vieux caleçons et d’autres de dentelles fines...
      Des dizaines et des centaines d’histoires racontées par un banc insignifiant à la peinture écaillée mais si beau…

      Alors, rêve ou réalité ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Perfecta - dans Boîte à Mots
commenter cet article

commentaires

Loelaxster 10/09/2009 22:45

Belle idée...je ne regarderai plus jamais un banc sans y repenser!

Perfecta 10/09/2009 23:32


Moi non plus


joseleñ 10/09/2009 12:24

Jolie petite balade romantique. Dommage que le monde contemporain ne soit plus si romantique que çà...

Perfecta 10/09/2009 23:23


Merci à toi !


mamylilou 10/09/2009 06:54

Certes , les bancs ont bien des histoires à raconter .. la tienne est ainsi belle ..

Perfecta 10/09/2009 23:13


merci mamylilou !


lune 10/09/2009 06:47

que c'est agréable !!!de commencer la journée en te lisant !!!merci perfecta !!! bonne journée

Perfecta 10/09/2009 23:12


Merci beaucoup !


Jaly 09/09/2009 23:33

l'instant où le rêve rejoint la réalité, si un jour tu t'assieds sur ce banc il pourra te raconter une nouvelle histoire c'est bien trouvé ton récit pour ce banc juste un peu écaillé, à bientôt amitiés

Perfecta 10/09/2009 23:10


Il pourra surement me raconter ma propre histoire !